04 50 55 94 26 Contact Votre espace voyage UK version

Ascension du mont Blanc

Vous êtes ici : Accueil  > Ascension du mont Blanc

Incontournable sommet des Alpes, le mont Blanc est un très bel objectif que vous pourrez concrétiser avec Stagexpe. Plusieurs possibilités de stages, de 2 à 6 jours, vont vous permettre de vous préparer et de gravir le mont Blanc. Itinéraires par la voie normale, par les trois monts ou bien encore par les Aiguilles Grises en fonction de votre niveau technique et de votre physique.


6 voyages trouvés :




ASCENSION DU MONT BLANC

Le Mont Blanc est un sommet emblématique, à la fois accessible au plus grand nombre et suffisamment difficile pour constituer un véritable challenge humain. Ses 4810m forment également une barrière d'altitude qui nécessite une acclimatation. Nous sommes donc bien dans une ascension qui comporte une part d'engagement non négligeable et qui nécessite une grande motivation. Notre rôle est de vous ouvrir les portes du sommet en nous adaptant à vos capacités et aux conditions de la montagne.Le mont Blanc s'élève au coeur du massif du Mont Blanc et constitue le point culminant de la chaîne des Alpes. C'est également le plus haut sommet d'Europe Occidentale, ce qui lui vaut le surnom de "Toit de l'Europe". Il se situe à cheval sur la France et l'Italie, au sud de Chamonix (Haute Savoie, 200km à l'est de Lyon) et au nord-ouest de Courmayeur. Il domine la fameuse Aiguille du Midi au nord et les Grandes Jorasses au nord-est, et il alimente le glacier des Bossons vers la vallée de l'Arve.

   

Le mont Blanc est le plus haut sommet d'Europe occidentale. Cependant, si l'on considère que l'Europe s'étend jusqu'au Caucase (conformément à la vision géopolitique du Conseil de l'Europe) alors quatre sommets le dépassent sur les territoires russes et géorgiens : l'Elbrouz qui culmine à 5642m, le Dykh Tau à 5203m, le Chkhara à 5058m et le Kazbek à 5047m. L'altitude donnée est toujours celle de l'épaisse couche neigeuse coiffant la cime. Le sommet rocheux lui culmine à 4792m et il est décalé de 40m à l'ouest par rapport au somet, d'après les instruments radar des carottages.              L'ascension demande une technique spécifique en alpinisme qu'il ne faut pas négliger : préparation de fond de 3 mois avant le départ, usage des crampons et piolet, progression avec encordement, acclimation à l'altitude. Toutefois il est bon de rappeler que 2000 à 30000 personnes réussissent l'ascension chaque année.

De nos jours le mont Blanc accueille des centaines d'alpinisme par an et est considéré faussement comme une ascension longue mais facile, pour peu que l'on soit bien entraîné et habitué à l'altitude. Cette impression est renforcée par le fait que lorsqu'on se trouve à l'aiguille du Midi par beau temps, le mont Blanc peut paraître comme une aimable "colline enneigée", 1000m plus haut. Mais l'impression est trompeuse. C'est une course qui nécessite d'avoir un minimum de connaissances de la haute montagne, et qui ne doit pas être faite sans être accompagné par un guide , ni sans équipement adéquat. Il s'agit d'une course réellement longue qui présente des passages délicats comme le couloir du Goûter avec des chutes de pierres. De plus une nuit dans le refuge est une condition minimale pour s'habituer à l'altitude et être moins exposé au Mal Aigu des Montagnes.