04 50 55 94 26 Contact Votre espace voyage UK version

L'histoire de Stagexpé

Vous êtes ici : Accueil > L'histoire de Stagexpé


Bernard Muller, l’épopée d’un fondateur

Stages Expéditions est née de la passion de Bernard Muller pour la montagne et pour la transmission de son expérience en altitude.

Bernard Muller au camp de base du Gasherbrum II en 1986.

Alsacien d'origine, Bernard a découvert l'alpinisme à 16 ans et a rapidement eu la conviction que la montagne occuperait une place centrale dans sa vie.

Pendant les années 70, il enchaîne les plus grandes voies des Alpes, face nord des Grandes Jorasses, de l'Eiger et du Cervin, pilier central du Freney et réalise des première majeures, comme les hivernales solitaires du couloir Lagarde dans la face nord des Droites et de la face nord du Grand Pilier d'Angle.

L'équipe Stagexpé, au pied du Gasherbrum II
en 1986.

A partir de 1977 il découvre les expéditions, d'abord au Pérou puis en Himalaya avec une importante expédition au Nanga Parbat (8125 m) en 1979.

Cette expérience le conduit à opter pour les expéditions de style alpin et il repart l'année suivante avec une toute petite équipe pour le Pilier Sud du Dhaulagiri, une paroi impressionnante qu'il gravit en compagnie de Pierre Béghin.

Cette réussite constitue l'une des meilleures performance himalayenne de l'époque et en 1981 la même équipe réussit la première de la face ouest du Manaslu. Deux succès majeurs sur des nouveaux itinéraires à plus de 8000 m.

Au cours des années suivantes, Bernard Muller réussit d'autres ascensions remarquables, notamment la face sud de l'Aconcagua en technique alpine et la première sans oxygène du couloir sud-est du Yalungkang (8505 m). Il est alors accompagné de Laurence de la Ferrière, sa compagne, qui forme avec lui "le couple le plus haut du monde"...

 

Film : Un guide sur l'Everest, rencontre avec Bernard Muller

Jusqu'au sommet de l'Everest

Bernard Muller au sommet de l'Everest en 2001.

À partir de 1986 Bernard Muller ressent le besoin de transmettre son expérience himalayenne et d'emmener des alpinistes amateurs sur les plus hautes montagnes du monde. Il crée alors Stages Expéditions.

La première expédition est menée sur le Gasherbrum II (8035 m) et trois personnes atteignent le sommet. En 1988, le succès est encore plus grand puisque 11 personnes gravissent la montagne. En 1990, Stages et Expéditions est le premier organisateur français à proposer l'ascension de l'Everest par son versant Népalais.

Bernard Muller et les guides de Stages et Expéditions s'engagent sur le toit du monde, une entreprise très audacieuse pour l'époque. Le pari est réussi puisque huit alpinistes (dont deux guides) atteignent le sommet les 4 et 7 octobre. Nouveau succès à l'Everest en 1992 avec un alpiniste qui atteint le sommet. L'aventure sera ensuite reconduite en 1994 et 1996 mais le mauvais temps repoussera toutes les tentatives.

Le sommet de l'Everest avec à l'arrière plan le Lhotse (8501 m).

Entre temps, Stages et Expéditions se lance dans l'aventure des "8000 tibétains" et réussit le Cho Oyu (8201 m) en 1994, 1996 et 1997 ainsi que le Shisha Pangma (8045 m) en 1995. Une nouvelle expédition sur le Cho Oyu est organisée avec Bernard Muller en 1999 au cours de laquelle six des huit membres de l'équipe atteignent le sommet.

Toutefois, l'Everest reste l'objectif majeur pour les himalayistes. En 2001 Stages et Expéditions forme une équipe pour tenter l'ascension par le versant Tibétain, cinq membres de l'expédition et sept Sherpas atteignent le sommet les 22 et 23 mai. Enfin en 2006 les trois membres de l'expédition atteindront ensemble le sommet par le versant tibétain.

Sur les terres polaires et les Seven Summit

Sur la calotte du Groenland en 1997.

En parallèle de ces expéditions en haute altitude, Stages Expéditions organise des expéditions polaires emmenées par Bernard Muller qui réussit ainsi par deux fois les traversées du Groenland (1997 et 1998), de l'Islande (1999), et de la terre de Baffin (2000).

En 2008, Bernard Muller a également bouclé les Seven Summit (plus hauts sommets de chaque continent). Toutefois, dès 1995 Stages Expéditions avait été la première agence à réussir l'ensemble de ces Seven Summit. Parmi ces points culminants, l'Aconcagua, plus haut sommet des Amériques, a été gravi de très nombreuses fois par nos équipes.

Principales réalisations de Stagexpé

  • 1986 : Gasherbrum II, 8035m, trois alpinistes au sommet.
  • 1987 : Everest, 8848m, tentative jusqu'au Col Sud à 8000m.
  • 1988 : Gasherbrum II, 8035m, onze alpinistes au sommet.
  • 1990 : Everest, 8848m, huit personnes au sommet.
  • 1992 : Everest, 8848m, une personne au sommet.
  • 1993 : L'Elbrouz, 5642m.
  • 1994 : Tupungato, 6570m et Ojos del Salado, 6893m.
  • 1995 : Mc Kinley 6187m et Mont Vinson (Antarctique), 4897m. Seven Summit.
  • 1995 : ShiSha Pangma, 8045m, trois personnes sur trois au sommet.
  • 1996 : Groenland Mt Watkins et première ascension du Mont Paul Emile Victor.
  • 1997 : Groenland, 1ère française traversée intégrale Ouest-Est en autonomie.
  • 1998 : Groenland, traversée en voile de traction.
  • 1999 : Traversée hivernale nord-sud de l'Islande.
  • 1999 : Cho Oyu (8201m), six personnes sur huit au sommet.
  • 2000 : Traversée de la Terre de Baffin.
  • 2001 : Everest, 8848m, par le versant tibétain, cinq personnes sur huit au sommet.
  • 2006 : Everest, 8848m, trois personnes sur trois au sommet.